top of page

Nos artistes

WAHEINYZER-LE-MUR-DE-BOURGES-BY-SERTY-31™©2022 (3).jpg
MUR-MUR-FESTIVAL-BY-SERTY-31©2015.jpg
BLACK-OFFICIAL-LOGO-SERTY-31™Ÿ©2023.png

Serty31™ vient du verbe « sertir » qui caractérise
son éternelle obsession de parfaire et d’enrichir les supports exploités
afin d’y apposer sa touche esthétique et de donner une enveloppe corporelle graphique des plus poussée, véritable signature de l’artiste.

Le chiffre 31 est l’anagramme de l’arrondissement où il est né et s’est initié au graffiti ; il fait également référence au célèbre dessin animé « Ulysse 31 » 

LE-MUR-DE-BRUSSELS-THE-INFAMOUS-SERTY-31™©2018.jpg

Serty31™ est le nom d’artiste du Graffiti Designer et Directeur Artistique français Alexandre Rajkovic. Né en 1978, il travaille et vit à Paris. Son approche est axée sur un design graphique aux lignes pures, aux couleurs vives et à l’esthétique extrêmement  travaillée;  inspiré par l’univers Manga de son enfance. 

HELLO, MY NAME IS “SERTY 31

Après avoir fait ses 1ers pas en 1989 au détour des rues de son quartier en véritable autodidacte, il apprit ses codes sur le tas, en chinant de terrains vagues en terrains vagues ; et se lança sous le nom de « Serty » en 1991, arpentant les sous-sols de son district devenu son « playground » préféré, recouvrant les murs de graffs sur les traces de son aîné « Jackson ».

Après s’être exercé durant plusieurs années, il rejoint en 1994, les membres du célèbre collectif de Graffiti/Writers les « KCA » originaire du sud parisien, connus pour leurs styles affirmés et leurs fresques des plus poussées, recouvrant les murs de chrome des usines abandonnées de la capitale et de sa proche banlieue durant les années 90.

 

À partir de 2000, il affina son univers artistique et aborda alors le graffiti avec une démarche de plus en plus constructive, ce qui lui valut d’être reconnu pour son style graphique aux lignes nettes et précises. Formé et diplômé en Arts Graphiques en 2003, il se spécialise en design graphique et réalise de nombreux projets pour le compte de grands groupes (logo Planet Sushi en 1998, Sony, Gas Bijoux, SNCF, Le Shop, Triiad, Homecore, Santi, Espace V.O Galeries Lafayettes, Bindi, Wad, Léo Burnett, MyMilkyWorld™, …), qui lui permettront de développer un langage graphique méticuleux et ordonné qu'il utilise dans ses productions personnelles.

De 2004 à 2013, il enchaîne les aller-retour aux États-Unis où il se forme aux techniques du muralisme pendant près de 10 ans, et après avoir réalisé sa plus grande fresque (500m²) pour la ville de Houston, il rentre en France et développe alors dans son atelier du 6Bis à la gare des Ardoines, une technique qui lui fut propre et qui a su déterminer et influencer son style dans sa démarche. On reconnaît ses œuvres que l’on pourrait qualifier de graffico-abstraites, faisant appel à des couleurs vives et contrastées, des lignes pures entrecroisées, des plans déstructurés par des explosions de formes graphiques, et par l’utilisation de peinture phosphorescente qui révéla lors de sa 1ère exposition en 2014 à l’Espace Confluence, son travail dans l’obscurité par une double lecture ultra graphique donnant à celles-ci un aspect vraiment unique.

En 2015, il participe à de nombreux festivals et manifestations artistiques dont la 1ère édition du Street Art Fest à Grenoble, réalise sa première commande publique en 2016 pour l’Espace d’Art « La Terrasse » à Nanterre Préfecture, et décline un langage graphique des plus moderne en effectuant le relooking total des espaces de glisse du bowl de la Muette.

 

En 2017, il prend la direction artistique du projet Crysalide, participe aux Journées Européennes du Patrimoine où il invite des Street artistes pour un live painting, organise la 1ère édition du « Street/Art Festival » fin septembre à Villejuif, et devient commissaire de l’exposition « L’École Clandestine ». En décembre 2017, contacté par le Consulat Français, il se rend en République de Macédoine avec son binôme « Ary.P » et y réalisent ensemble une fresque pour l’Alliance Française de Bitola.

En décembre 2018, Serty31 concrétise son rêve en réalisant une fresque dans le très célèbre quartier de Wynwood à Miami, lors de l’événement ART BASEL. Depuis, il est représenté par la Galerie Lélia Mordoch pour laquelle il a réalisé une œuvre sur le mur extérieur de la Galerie durant Art Basel Miami 2019, puis exposé 2 nouvelles œuvres pour Art Wynwood au côté de Miss.Tic, L’Atlas, et Mr. D pendant l’exposition « 4 FRENCH STREET ARTISTS IN MIAMI ».

 

En 2020, lors de la Foire ART PARIS qui se déroulait au Grand Palais, il a gravi la quête de son ascension en étant exposé dans ce lieu unique qui berça l’imaginaire de son enfance, en y présentant une œuvre spécialement réalisée à cette occasion au côté de sa galeriste Lélia Mordoch.

 

Ce fut pour lui la consécration de ses 30 dernières années vouées à sa passion ultime pour le graffiti. Donnant lieu en octobre 2021, à sa 2nde exposition personnelle intitulée « MECHAGRAFFY ».

Galeries & Expositions

Presse